1954 – Accident MEXICO

F-BGNJ – Fiche d’information d’accident d’aéronef du 1 Aout 1954

(Documents Musée AIR FRANCE)

BUREAU VERITAS

  1. 1.      – Marque et type : LOCKHEED 1049 C – 55 -81
  2. 2.      – Immatriculation ; N° du registre : F-BGNJ – CN° 21.980
  3. 3.      – Moteur, marque et type : WRIGHT COMPOUND 972 TC – 18 DA 1
  4. 4.      – Pilote ; Nature du service : Courrier ORLY – MEXICO
  5. 5.      – Lieu, date et heure : MEXICO, 1 er Août 1954
  6. 6.      – Circonstances et causes présumées : D’après message AIR FRANCE : « En roulant au sol à MEXICO (taxié par mécanicien au sol), l’appareil a heurté une semelle en ciment avec le train gauche. Train gauche affaissé. Plan gauche a touché le sol. »
  7. 7.      – Accidents de personnes : néant
  8. 8.      – Dégâts à l’appareil : D’après le message AIR FRANCE : Aile principale Gauche, longeron Avant, âme et semelle cassés. Drag schreck, Fullerum train cassés. Dégâts importants intérieur nacelle par train roue vérin de relevage. Défoncement volet n°5. Tôle supérieure revêtement aile au-dessus n°5 à remplacer. Nacelle 2 peu endommagée. Nacelle 1 sérieusement abîmée. Manche radia huile écrasée. Compresseur cabine abîmé. Dérive inférieure à réparer. Gouvernail de direction à remplacer. Hélice 1 : 2 pales endommagées. Hélice 2 : 3 pales détériorées.

Fait à PARIS ORLY Le 3 août 1954

 

Extrait du Document DIRECTION GENERALE du 12 Août 1954

Nous vous communiquons ci-dessous les résultats de l’enquête effectuée à MEXICO par le Chef de notre Service Technique, à la suite de l’accident survenu le 1 er Août 1954 au cours du convoyage au sol du L 1049 C F-BGNJ.

Circonstances de l’accident du 1 er Août

Le 1 er Août au matin, à 6 h. 45, l’avion F-BGNJ fut sorti de hangar d’Aerovias Guest, les pleins ayant été effectués (4700 U.S. gallons ; 17791 litres) . La manœuvre de convoyage fut entreprise suivant la procédure en vigueur :

Le mécanicien d’AIR FRANCE expatrié, était aux commandes. Il était assisté de trois agents d’Aerovias Guest : un agent au poste du copilote, un agent au poste du radio et un dernier au pupitre du mécanicien.

La manœuvre de traversée de la zone industrielle et des grilles de clôture se déroula normalement, après quoi l’appareil amorça la traversée des routes aux carrefours. C’est à ce moment là que survint l’accident.

L’avion s’étant engagé trop à gauche dans le second passage, l’hélice du moteur 2 vint heurter le trottoir en ciment haut de 64 cm. La roue gauche du train principal gauche vint à son tour heurter le trottoir en ciment.

Sous le choc, le train se brisa et s’affaissa vers l’arrière, l’aile gauche tomba sur le trottoir écrasant le radiateur d’huile du moteur 1, cassant le longeron principal supérieur et endommageant les hélices 1 et 2 ainsi que la partie inférieure de la dérive et du gouvernail de direction.

Les réservoirs 1 et 2 ayant été crevés, l’essence se répandit immédiatement et des mesures de précaution furent immédiatement prises pour éviter l’incendie.
Les réparations entreprises sur place ne pourront sans doute être achevées avant 7 mois; le coût en sera supporté par l’assurance couvrant l’appareil.

 

Pour la petite histoire, lorsque nous avons décapé l’avion en 2001 nous avons retrouvé sous plusieurs couches de peinture une étoile peinte de l’armée de l’air américaine sur  le saumon de l’aile gauche qui nous laisse penser que suite à l’accident de MEXICO, l’aile entière a été remplacé dans l’urgence par une aile d’un avion en construction pour l’armée américaine (ci-dessous deux photo)

F-BGNJ etoile aile gauche 2

 

F-BGNJ étoile aile gauche1